CARTOGRAPHIE D’UN REFLET


Au milieu du XIXème siècle, une botaniste britannique (Anna Atkins) a constitué son herbier moyennant la technique des cyanotypes. Cette première tentative est devenue le précédent de milliers d'autres empreintes de plantes bleues.

Fasciné par ce bleu profond, j’ai voulu à mon tour expérimenter cette pratique, mais sans plantes, juste en déposant sur le papier des rayons de soleil.

J’ai alors découvert qu'un mouvement de lumière révélait une certaine architecture. Comme une séquence ADN, qui dépendrait de l’alternance d’ombre et de lumière, eux-mêmes tributaires de l'interaction des éléments naturel.

J’ai tenté d’en approcher les contours…

Expositions: Brussels Art Factory (sept 2020) / Neess, Bruxelles (juin-sept 2021)

︎