A propos des tableaux mixtes peinture/photographie


Sous les nuages, dans la forêt, vivent des êtres qui rêvent de partir.
Mais les racines les retiennent et la terre, elle-même prisonnière, est leur unique terreau.
Sous les nuages, dans la forêt, les êtres se croisent mais s’ignorent,
Les pixels de leurs âmes fuient,
Sans même savoir quel chemin choisir.
Sous les nuages, sous l’arc-en-ciel, se livre une bataille sans merci,
Entre le coeur de ces êtres, et leur esprit.



Quelle relation entretient-on avec un sujet représenté par une oeuvre, selon qu’elle soit photographie ou peinture ?  et quelle relation entretient l’observateur avec l’oeuvre en fonction de son degré d’abstraction ? Le sujet que l’observateur identifie reste-t-il ce que l’artiste a voulu représenter, ou devient-il à présent ce que l’observateur projette sur l’oeuvre ?

Tous ces travaux sont à la base des photographies que j’ai pris dans des forêts, que j’ai ensuite recomposé numériquement, imprimé puis transformé une nouvelle fois à la peinture acrylique, au pinceau.

Pour mes tableaux photographiques, les instruments numériques de retouche  m’ont permis de faire des collages invisibles, et ainsi jouer sur le réalisme de la représentation d’un sujet bien réel mais passé à travers la subjectivité et l’interprétation de l’artiste. Dans ces nouveaux travaux, le numérique devient une couche supplémentaire de transformation plastique du sujet vers l’abstraction.